La mobilité interne… Pourquoi ? Pour qui ? Et comment ?

Vendredi 16 Septembre 2011

Par Ingrid Prieur, Consultante RH à Abaliud


La mobilité interne… Pourquoi ? Pour qui ? Et comment ?
L’entreprise doit s’adapter en permanence pour coller à son marché et rester compétitive. De nouveaux besoins apparaissent, un nouvel élan doit être insufflé, de nouvelles compétences sont requises… Plusieurs solutions s’offrent au chef d’entreprise : le recrutement externe, la formation du personnel, la mobilité interne… Outil de gestion des carrières fréquemment utilisé, la mobilité interne peut répondre à la fois aux exigences de flexibilité (adaptabilité des entreprises), et aux attentes des salariés en terme de développement de compétences, d’évolution professionnelle.

Pour l’entreprise :

Elle présente les avantages suivants : elle apporte une certaine souplesse (solution) face aux métiers en tension l’entreprise offre de nouvelles perspectives aux bons éléments ; elle peut ainsi les fidéliser la culture de l’entreprise, du marché des produits est déjà acquise ; le salarié peut être plus rapidement opérationnel le remplacement du salarié qui évolue est certaines fois plus facile à réaliser car il peut rester en soutien de son successeur elle stimule l’ensemble des salariés qui voient dans cette situation un espoir de progresser et d’évoluer

Pour le salarié:

Elle contribue à son développement personnel : acquisition d’une vision plus globale de sa fonction, élargissement de son portefeuille de compétences, développement de son réseau. Elle permet de progresser sans prendre le risque de quitter son environnement professionnel. Une des clés de réussite ? La motivation, fondée et argumentée du salarié !
A vous entrepreneur, de la détecter, de la susciter, de l’entretenir … au travers des entretiens annuels, des bilans de mi carrière, des entretiens informels en renforçant la communication interne (affichage, journal interne, intranet, réunions d’information…) en respectant la confidentialité des candidatures internes en présentant clairement les définitions de poste, les conditions d’accès et les compétences demandées.

La mobilité interne… Pourquoi ? Pour qui ? Et comment ?
 Comment s’y préparer ?

Une mobilité interne devrait être traitée comme un recrutement externe : définir le poste à pourvoir définir des règles (charte de mobilité, ...) être au fait des formations complémentaires modéliser le process de recrutement et en informer les candidats internes (CV, entretien, évaluation ...) avoir évalué les compétences, le potentiel et les motivations de chacun des candidats savoir dire non, ne pas créer ou laisser vivre de faux espoirs se donner les moyens d’expliquer une réponse négative anticiper sur les réactions possibles des personnes qui n’auraient pas été retenues accompagner la personne recrutée dans sa prise de fonction (en interne, comme en externe)
Les entreprises peuvent faire appel aux cabinets RH pour mener cette partie du process : évaluation de potentiel et des motivations, plan d’accompagnement de la personne recrutée dans sa nouvelle fonction et réponses objectives aux salariés qui ne seraient pas retenus. Verticale, horizontale ou géographique, la mobilité peut être une réponse aux nécessaires adaptations au marché, aux évolutions de l’emploi, des métiers et aux aspirations des salariés.

La mobilité est donc un outil central au service de la Gestion Prévisionnelle.
Par Ingrid Prieur, Consultante RH à Abaliud