CERTESENS - un CER unique de technologies du sensoriel

Lundi 19 Mars 2012

Comme toutes les belles histoires, CERTESENS commence à la fin des années 80 par une rencontre entre Régine Charvet-Pello et Jean-François Bassereau. Designer diplômée de l’Ecole Boulle pour l’une, et chercheur pour l’autre, tous deux ont l’intuition que les objets gagneraient un supplément d’âme si, dès leur conception, on anticipe les sensations qui naîtront de leur usage.
De cette union naît le projet d’un centre de recherches sur le sensoriel.

C’est à l’Université François-Rabelais de Tours que le Centre d’Etudes et de Recherches sur les TEchnologies du SENSoriel (CERTESENS) s’est imaginé et s’implante sur plus de 700 mètres carrés.
Unique au monde, cette plateforme publique/privée, pluridisciplinaire, est dédiée à ces technologies très innovantes pour l’économie et l’industrie.
Elle s’appuie sur les sciences de l’ingénieur, les neurosciences, les sciences humaines et sociales et permet la création d’un véritable référentiel des sensations à usage des PME, des grands comptes et des chercheurs.


CERTESENS - A Tours, les senses ont 5 sens

CERTESENS - un CER unique de technologies du sensoriel
CERTESENS est un centre de recherches où s’invente le solfège des sensations pour mieux en jouer. Il crée une nouvelle musique où la métrologie sensorielle est orientée pour prévoir les réactions sensorielles des utilisateurs. Dans un même lieu sont associées une matériauthèque sensorielle, des équipements techniques de pointe, un espace de métrologie sensorielle, au service d’une approche transversale de l’innovation.
Un des paris du lieu est d’offrir une approche sensorielle là où on ne l’attend pas et d’en faire un outil incontournable dans la conception des objets et la production industrielle.



Des cofondateurs pour faire marcher public et privé main dans la main.
L’esprit collaboratif préside aux destinées de ce lieu.
L’Université François-Rabelais de Tours, pionnière de l’enseignement du sensoriel, inscrit cette thématique dans une très grande partie de son offre de formation, tant au niveau licence, master que doctorat.
La Fondation François-Rabelais, fondation universitaire soutient également les actions du sensoriel grâce au mécénat des entreprises.
Le projet est porté par Marc de Ferrière le Vayer, professeur des Universités. En tant que président de l’IEHCA (Institut Européen d’Histoire et des Cultures de l’Alimentation) et titulaire de la chaire Unesco « Sauvegarde et Valorisation des Patrimoines Alimentaires », il crée le lien avec le pôle d’excellence alimentation de l’université.

L’Université François-Rabelais de Tours, s’associe à trois PME tourangelles avant-gardistes, pour fonder CERTESENS.
RCP Design, est conceptrice de stratégies produit pour les nouveaux modes de vie. Par son expertise design, elle a obtenu les marchés des tramways de Tours, de Paris et d’Alger, du futur TGV Sud-Est, de la future rénovation d’une partie du Palais Bourbon, du positionnement d’image du château de Chenonceau, du design d’éoliennes et de nouveaux produits photovoltaïques. Depuis 25 ans elle développe une recherche sur le design sensoriel et sa fondatrice Régine Charvet-Pello a initié le projet de CERTESENS.
Spincontrol, dirigée par Patrick Beau, vice-président de la Cosmetic Valley, réalise les tests sensoriels et qualitatifs des plus grands de la cosmétique internationale. Spincontrol évalue l’efficacité et la tolérance des produits de beauté, et met au point les protocoles innovants pour définir objectivement l’éclat du teint.
CQFDgustation dirigée par Jean-Michel Durivault, affine un « croquant », renforce un goût, crée des saveurs répondant aux goûts du 21ème siècle. Elle étudie les caractères organoleptiques des aliments. Elle resitue dans un système de références sensorielles les étapes d’élaboration des productions alimentaires en fonction de leur qualité gustative. Elle développe ainsi la diversité des aliments, valorise des productions agricoles et permet l’expression d’un produit ou d’un terroir.

Un nouveau sens à donner à la recherche
L’Université François-Rabelais s’inscrit parmi les cinq premières en France pour son engagement dans l’économie de la recherche grâce la création de cinq CER depuis 2004. Du CERTEM sur la microélectronique de puissance avec STMicroelectronics, au CERPP sur les radio-pharmaceutiques avec Cyclopharma, en passant par le CEROC sur les outils coupants avec Safety, et le CERMEL sur les matériaux élastomères avec Hutchinson, CERTESENS s’inscrit dans un continuum de plateforme dédiée à la recherche partenariale publique/privée. Les entreprises ont depuis longtemps perçu l’intérêt économique, industriel et social de développer la recherche de leur secteur d’activité avec l’Université François-Rabelais de Tours.


Des financements et des partenaires institutionnels
CERTESENS, en complément de l’investissement des fondateurs, est un projet financé par des fonds européens FEDER et des subventions des collectivités locales : la Région Centre, la communauté d’agglomération Tour(s) plus, le Conseil Général d’Indre et Loire et la Chambre de Commerce et d’Industrie de Touraine. Tous sont convaincus que cet investissement de près de 3 millions d’euros a de l’avenir sur le territoire et œuvre à son rayonnement.
Un partenaire industriel fondateur, ALSTOM
Le groupe ALSTOM est le premier partenaire fondateur industriel de CERTESENS et montre ainsi l’intérêt du grand groupe français pour l’innovation portée par cette plateforme. Le jour de l’inauguration, le partenariat sera concrétisé par un don à la Fondation Rabelais.

Des partenariats déjà engagés
Le pôle de compétitivité Cosmetic Valley, premier réseau mondial de la parfumerie-cosmétique a fait de CERTESENS la base territoriale d’un de ses domaines d’action stratégique avec le sensoriel. Il valorise dans le monde entier les compétences collectives de la plateforme et renouvelle à Tours pour sa deuxième édition en juin 2012, le congrès international de recherche COSMETIC & SENSORY.
Le Ministère de l’Industrie (Direction Générale de la Compétitivité, de l’Industrie et ses Services DGCIS) a retenu le projet « VALO-SENS » (Valorisation des savoir-faire luxe et haut de gamme des PME françaises par le sensoriel). Il s’agit de la première « action collective » de CERTESENS associant l’Université François-Rabelais, les trois PME fondatrices, quatre PME françaises (Biocreation Cosmetic, Davoise et Etiqroll (emballage), Jules Pansu (manufacture textile)), le pôle de compétitivité COSMETIC VALLEY et la CCI Touraine.

À Tours, le sens c’est capital
Depuis l’Institut de Goût de Jacques Puisais, la Touraine a capitalisé autour du sensoriel et constitue un territoire pionnier de recherche et de compétitivité innovant.
La création de CERTESENS s’inscrit dans cette tradition des cinq sens, au pays de Rabelais, berceau de l’art de vivre à la Française.

Crédit photo : Université François Rabelais - David Darrault

CONTACTS PRESSE :
Elisabeth Dalby / tel : 06 07 13 41 33 / mail : dalby.e@gmail.com
Nathalie Cardeilhac / tel : 06 63 08 41 30 / mail : n.cardeilhac@wanadoo.fr

CONTACTS CERTESENS :
Chloé Domelier, responsable du développement / tel : 02 47 36 12 30 / mail : chloe.domelier@univ-tours.fr
Barbara Salmon, chargée d’évaluation sensorielle / tel : 02 47 36 12 31 / mail : barbara.salmon@univ-tours.fr
Adresse / 56 Avenue Marcel Dassault - 37200 Tours
Certesens