Le champion italien Francioni annonce sa retraite de la compétition "J'ai Été humilié."

Dimanche 2 Juin 2013

Par la Cour de Macerata (Italie), où il a débuté une affaire civile entre Gianluca Francioni et la municipalité de Corridonia , le gestionnaire du stade Hippodrome "Martini" et la société de l'athlétisme N.A.Fanfulla de Lodi pour le paiement de dommages , en arrivant finalement après trois ans à l'accident la première réponses sensationnelles.


Corridonia,Ippodromo Martini Corridonia,N.A.Fanfulla Lodi,Allianz,Unipol

Le champion italien Francioni annonce sa retraite de la compétition "J'ai Été humilié."
Par la Cour de Macerata (Italie), où il a débuté une affaire civile entre Gianluca Francioni et la municipalité de Corridonia , le gestionnaire du stade Hippodrome "Martini" et la société de l'athlétisme N.A.Fanfulla de Lodi pour le paiement de dommages , en arrivant finalement après trois ans à l'accident la première réponses sensationnelles.

Par exemple, est sorti que la ville de Corridonia n'a pas répondu à ce stade du procès et semble vouloir renoncer à se défendre. Au lieu, selon le directeur «comité de course de chevaux Martini", le champion Francioni n'était pas autorisé à utiliser le structures et en fait on pourrait appeler un «abusive» et que ces structures se sont produites à un entretien régulier. N.A. athlétique Fanfulla de Lodi avec laquelle Francioni était affilié à l'époque, en réponse, remet en question la Ville de Corridonia et le directeur du stade, que la équipe dit, serait tenu responsable de la non maintenance de la plateforme qui a causé cet incident.La èquipe dit aussié ce qui était l'athlète à vouloir s'entraìner à Corridonia, le Fanfulla alors qu'en fait, il n'a jamais affecté les conditions dans lesquelles le lanceur a été le entraînement.

Rappelons que l'histoire remonte à l'hiver 2010, lorsque Gianluca Francioni, le lanceur de poids corridoniano champion italien, détenteur du record italien et 5 fois dans l'équipe de national, était entraìner au stade "Martini" et en raison de l'échec de la plate-forme de lancement où il effectuait une de ses entraînement habituel, a subi une rupture du tendon rotulien du genou droit qui l'a forcé à subir une intervention chirurgicale pour la reconstruction du tendon. Il convient également de noter que, dans le passé, les installations du stade a subi de nombreux rapports réalisés par l'athlète pour l'état lamentable dans lequel ils ont versé et il semble peu probable que les travaux d'entretien régulier a été effectué a vu ce qui s'est passé.

Le lanceur d'autre part saisit cette occasion pour annoncer qu'ils veulent fermer définitivement l'athlétisme compétitifs: «Je ne veux plus faire concurrence étant donné ce qui se passe. Être défini comme un abusive après carrière de plus de 25 ans que j'étais le protagoniste de compétitions en Italie et à l'étranger portant le nom de Corridonia, laisse vraiment perplexe moi, déçu et désolé. Et dire que le coût de la restructuration de la plate-forme n'a pas allé au-delà de quelques centaines d'euros et tout cela pourrait être évité. En tout cas, j'ai confiance dans le système judiciaire et je suis convaincu que la justice saura faire la lumière sur cette triste histoire ", a déclaré l'ancien détenteur du record italien, jusqu'en 2010 sous le NA Fanfulla de Lodi et que, dans sa longue carrière, il aconcurrencé des plus prestigieuses et importantes equipe italiennes en athlétisme.
Maintenant, la prochaine date d'audience est fixée au 22 Novembre 2013 et nous verrons quels seront les développements.

Francioni stampa
Francioni Simone